Du libre, du code, des idées, du mélange d’ArraKISS…

De l’épice pour la pensée

Syncthing permet de syncroniser ses documents sur plusieurs machines. Il m'a convaincu par sa facilité d'utilisation, et ses nombreux clients. Ainsi, je peux disposer de mes documents sur windows (au travail), sur mes PC Linux (Android si vous avez un ordiphone) et sur OpenBSD. J'ai toujours sous la main ma solution ssh+rsync avec mon serveur, mais qui reste peu pratique sur les ordinateurs des collèges où je bosse.

Pour télécharger un client syncthing, il suffit de cliquer sur le lien voulu en page d'accueil : https://syncthing.net/ .

J'ai choisi le client pour OpenBSD 64 bits (of course).

wget https://github.com/syncthing/syncthing/releases/download/v0.14.0/syncthing-openbsd-amd64-v0.14.0.tar.gz
tar xvzf syncthing*.tar.gz
cd syncthing*
./syncthing

Et là, comme par magie, on voit apparaître une jolie page web dans notre navigateur préféré (firefox bien sûr). :

Si on clique sur "Ajouter un dossier", on a tout le nécessaire sous la main. C'est en français, c'est clair, chouette :)

Je vous laisse consulter le guidre (très) complet pour plus d'infos :
https://docs.syncthing.net/intro/getting-started.html .

Je vais voir dans le temps comment ça se comporte, si ce n'est pas trop long de récupérer les fichiers à chaque fois, et si ça vaudrait la peine de faire tourner une instance sur mon serveur. Peut-être l'avez-vous déjà testé davantage?

Suite aux mésaventures d'arpinux qui a dû vider sa cave de nombreux fichiers, je me suis aperçu que BTshare comportait de nombreux défauts :

  • C'est très pénible de copier manuellement les magnets si on veut partager les documents
  • Il n'était pas pratique d'en faire une seedbox pour partager en continu sur un serveur

Bien que s'échanger une clé USB soit une solution bien pratique, je tiens toujours à rendre BTshare facile à utiliser pour que tout le monde puisse envoyer et récupérer des fichiers volumineux.
J'ai donc repris le code afin de résoudre ces problèmes. Voici les quelques changements apportés :

  • Une traduction anglais/français est disponible
  • La configuration se déroule au premier lancement. On peut alors choisir quel est le dossier qui contient les fichiers partagés, régler les vitesses d'upload et download et protéger les parties sensibles avec un mot de passe (pour l'utilisation sur un serveur).
  • Une page listant tous les documents partagés est disponible, avec les liens magnets associés. Cela facilite l'échange, comme vous pouvez le voir ici
  • La reprise de partage est plus rapide lorsque BTshare est relancé
  • La bibliothèque cherrypy permet de faire tourner BTshare comme serveur derrière un proxy géré par nginx

Tout est documenté dans le README. Je vous invite à essayer cette nouvelle version de BTshare en visitant le dépôt git.

Une démonstration d'intégration est visible ici : http://share.yeuxdelibad.net/ et là http://yeuxdelibad.net/Divers/Surprises.html