Rendez-vous sur Arrakis

C'est lorsque nous croyons savoir quelque chose qu'il faut justement réfléchir un peu plus profondément. F. Herbert

Circuitikz est un package LaTeX permettant de tracer proprement des schémas électriques.

Étant donné qu'il utilise tikz, toutes les commandes comprises par tikz le sont pas circuitikz.

Les AO sont triangles!

En effet, les amplificateurs opérationnels sont en forme de triangles. En france, on a plutôt l'habitude de les représenter en carrés. qu'à cela ne tienne, à défaut de mieux, on peut toujours les tracer à la main rapidement. Avec le code suivant :

\begin{circuitikz}
\draw (0,0) rectangle (2,2);
\draw (1.4,1.4) -- (1.4,1.8) -- (1.8,1.6) -- cycle;
\node at (1.6,1.1) {$\infty$};
\node at (0.4,1.5) {$-$};
\node at (0.4,0.4) {$+$};
\end{circuitikz}

On obtient :

On peut alors très bien l'intégrer à un circuit plus complexe :

Avec le code suivant :

\begin{circuitikz}
\draw
(2,2) node[spdt] (myspdt) {}
(myspdt.out 1) node[anchor=south] {1}
(myspdt.out 2) node[anchor=south] {2}
(0,0) to [sV=E] (0,2)
to (myspdt.in)
(myspdt.out 1) to [R=R, -*] (5,2.3)
to [C=C, -*] (5,0)
-| (myspdt.out 2)
(5,0) -- (0,0)
(2.5,0) node[ground] {}
;
\draw (5,2.3) -- (5.83, 2.3);

;

% AO
\draw (5.8,2) rectangle (7.3,3.5);
\draw (6.8,3.3) --  ++ (0.3,-0.15) -- ++ (-0.3, -0.15) -- cycle;
\node at (6.9,2.75) {$\infty$};
\node at (6.1,3.1) {$-$};
\node at (6.1,2.4) {$+$};

\draw (5.8,3.1) -- (5.4,3.1) -- ++ (0,1) -- ++ (3,0)
-- (8.4,2.5) ;
\draw [->] (7.3, 2.5) -- ++ (2,0);
\node at (10.5,2.5) {oscilloscope};
\draw (5,0) -- ++ (3.5,0);

\end{circuitikz}