Autoblog du Mouton Libre

Ce site n'est pas le site officiel moutonlibre.net.
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de moutonlibre.net

Année 2

Tuesday 3 January 2017 at 15:00

Et voilà s'en est fini de 2016.

Cette année a été quelque peu particulière à bien des égards, que ce soit sur le plan familial, professionnel ou personnel. À vrai dire ce fut pour moi l'année de tous les changements... Des changements majoritairement formidables (coucou mini-g33k).

Mais dans cet article je ne vais évoquer que les changements intervenus dans ma vie par le biais de mon alter-égo digital numérique : Starsheep.

Peu de jour après le passage en 2016, le libre a pris une place bien plus importante sur mon temps libre. Avant cela je n'étais qu'un simple contributeur occasionnel, mais différents événements dans la communauté HandyLinux m'ont mené à accélérer mes contributions. Pour le meilleur et pour le pire... Ce fut une expérience très enrichissante, et chronophage aussi, cependant s'engager sur un long chemin avec un cheval malade n'est jamais une bonne idée. On peut lui coller autant de bandage que l'on veut, la route n'est que de plus en plus difficile. Et ce que nous n'aurions jamais osé faire, Thuban et moi, arpinux l'a fait : couper la tête de l'hydre. Un choix qui paraissait insensé sur le moment mais qui s'avéra être la réponse la plus adaptée à une gangrène grandissante, et une réponse d'une grande lucidité. Et si j'ai évoqué l'hydre de Lerne, ce n'est pas pour rien. La fin de HandyLinux a mené à une dispersion de ses éléments la constituant en de multiples entités plus ou moins indépendantes :

Paradoxalement, l'éclatement de HandyLinux a aussi assuré la pérennité et la solidité du projet. L'accès à Debian pour les débutants français repose maintenant sur des éléments solides : une association, de la documentation valable pour de multiples projets ce qui amène bien plus de contributeurs et une iso bien moins compliquée. C'est fou comme la chaos peut structurer les choses.

Mais le point positif de cet éclatement reste, pour moi, la création du collectif 3hg. C'est égoïste, certes, mais que c'est bon d'être au calme ! Le développement se fait dans une sérénité sans pareil et la motivation est ainsi revenue de plus belle. Ces occupations sur notre temps libre redeviennent des loisirs et quelque chose qui avait disparu quelque temps est revenu : le plaisir. Et c'est cela qui va amener quelques belles surprises en 2017... J'en suis persuadé. D'ailleurs, on aurait pu le craindre a l'éclatement de la communauté, les liens avec les membres actifs n'ont absolument pas été rompus. Les échanges se font sous des formes différentes mais ne sont absolument pas morts pour autant. Et cela est vraiment quelque chose de fort et de réjouissant. Donc même sur internet ce ne sont pas les espaces qui font les échanges, mais bien les personnes. Qui a dit que les échanges virtuels ne valaient rien ?

Cette année m'a aussi permis d'expérimenter l'auto-hébergement ce qui m'a mené à enfin lancer ce blog. Cette expérience fut énormément enrichissante mais n'était pas tenable pour moi à long terme. Les journées ne sont pas extensibles et il a fallu prioriser mes occupations. Cependant je ne dis pas que je n'y reviendrai pas un jour via OpenBSD. À vrai dire, il ne me manque que le matériel... J'attends également beaucoup des solutions d'auto-hébergement « grand public » comme YunoHost ou Cozy mais qui manquent pour l'instant d'un peu de maturité...Je garde quand même un œil sur ces projets très prometteurs. En attendant je suis très satisfait de mon hébergement chez o2switch (pub gratos) qui me permet une relative liberté dans la gestion de mon domaine et donc d'expérimenter des choses. Après cela reste du mutualisé et je pense que c'est ce point précis qui me refera basculer vers l'auto-hébergement. Mais beaucoup d'eau coulera sous les ponts avant cela.

La première année avec les deux pieds dans le Libre fut donc très intense et aussi quelque peu bordélique. Mais je crois que c'est l'essence même du départ. Aujourd'hui, les briques me semblent enfin en place pour aller de l'avant. Par tous les changements effectués, cette deuxième année s'annonce plus calme mais aussi paradoxalement beaucoup plus productive. Je ne me lancerai pas dans des prédictions afin de ne pas tirer de plans sur la comète mais maintenant que les choses sont en place il est enfin possible de s'attaquer vraiment à l'essentiel...

... dans la joie, la bonne humeur et la sérénité ! :)

Bonne année à vous tous.

Source: https://moutonlibre.net/blog/?d=2017/01/03/11/37/47-annee-2