Du libre, du code, des idées, du mélange d’ArraKISS…

De l’épice pour la pensée

Dimanche après-midi, il fait gris dehors, on retrouve des amis pas vu assez souvent autour d'un café chaud... Et puis il est question du championnat du monde de cache-cache. Si si, ça existe. De fil en aiguille, voilà qu'on écrit les règles d'un cache-cache géant un peu particulier, pour adultes et enfants. De quoi s'amuser parmi les feuilles d'automne :)

Je vous copie ici les règles du jeu, modifiez-les à votre guise. Je suis preneur d'idées pour améliorer les règles ou proposer de nouveaux rôles.

Principe du jeu : C’est un cache-cache, avec des points. Le joueur avec le plus de points gagne la partie.
Durée maximum d’une partie : 1heure.

Liste du matériel à prévoir :

  • Un crayon de bois (À laisser à la base)
  • Une liste des participants (À laisser à la base)
  • Un sifflet (À laisser à la base)
  • Une casquette par joueur
  • Un sac ou un sachet contenant les jetons (ou bouts de papier) avec les rôles de chaque joueur.
  • 5 pinces à linge
  • Une ficelle ou des menottes pour les inséparables
  • Un ballon de baudruche pour l’écureuil

Le renard en chef compte jusqu’à 120 secondes puis siffle 2 fois avant de commencer à chasser.
Lorsqu’un lapin est attrapé, il devient un renard. Il doit alors :

  1. Revenir à la base
  2. Noter dans le tableau l’heure à laquelle il a été pris.
  3. Noter qui l’a pris.
  4. Mettre une casquette.
  5. Siffler très fort puis aller chasser.

Préparation du jeu : Bien délimiter le terrain avec tous les joueurs.
En début de partie, tous les joueurs piochent un jeton. Ils peuvent alors trouver :

  • Le jeton « renard en chef ». Ce dernier chasse tous les lapins.
  • Un des deux jetons « Inséparable »
  • Le jeton « Hérisson »
  • Un jeton sur lequel il est inscrit « 0 », « 5 », « 10 », « 15 », « 20 », « 25 », « 30 ». Ce sont tous les lapins. Le nombre correspond au nombre de secondes qu’ils devront attendre avant de partir se cacher.

Une fois que le renard principal est connu, il va cacher la noisette (à hauteur d'Homme) : le ballon de baudruche.

Personnages :
Le renard en chef : Il chasse les petits lapins
Les petits lapins : ils se cachent

Personnages en plus :

L’écureuil : Le lapin qui trouve la noisette (ballon) devient l’écureuil. Il a un bonus de 5 points s’il le garde jusqu’à sa prise ou la fin de la partie.

L’hérisson : Ce personnage est hérissé de 5 pinces à linge. Il est obligé de se déplacer à chaque coup de sifflet, c’est à dire quand un lapin est pris.
Chaque pince à linge rapporte 1 point. Un lapin peut lui voler une pince, mais pas plus.

Les inséparables : Deux joueurs sont attachés par le poignet et doivent se cacher. Il faut 2 renards minimum pour les prendre. Sinon, ils restent en jeu.

Calcul des points :
Lorsqu’un lapin est pris, il perd 3 points.
On gagne 20 points si on n’est jamais trouvé avant la fin du temps de jeu

On peut gagner des points en se cachant :

  • 1 points toutes les 10 minutes sans être vu
  • 2 points après chaque 30 minutes sans être vu

On peut gagner de spoints en chassant :

  • 1 point à chaque prise
  • 1,5 points pour le renard principal (bonus de 50%)

Bonus :

  • Devenir écureuil (trouver la noisette) et la garder en bon état jusqu’à la fin de partie
  • Piquer une épine du hérisson (1 pince à linge). 1 point par pince.

Si plusieurs parties sont réalisées, les badges suivants avec bonus peuvent être attribués :

  • Meilleur chasseur : +3
  • Survivant (dernier pris) : +3
  • Roux ultime (écureuil à chaque partie) : +5

Idées à développer :
Une « bombe » qui peut retentir de façon aléatoire….
Un traître…
Le « paresseux » qui est obligé de marcher, interdiction de courir. +1 point.
Le « jaguar » : il doit Rugir lorsqu’il est découvert. Alors, le chasseur et le jaguar doivent courir le plus vite jusqu’à la base. Si le jaguar est arrivé avant le chasseur, il ne perd pas 3 points et devient un chasseur normalement.
Le caméléon : ce lapin a le droit de porter une casquette et se faire passer pour un chasseur. À ces derniers de consulter la liste des « pris » régulièrement pour le repérer.

Fiche des scores
Au camp de base, il faut laisser une fiche des scores qui ressemble à ceci :

Lapin

Pris par …

Temps écoulé avant d’être pris

Bonus

Score



















Have fun ;)

Edit : si vous voulez imprimer : oukile.odt

Rimworld est certainement l'un des jeux les plus intéressants auxquels j'ai pu jouer. À la fois drôle, immersif, il demande aussi de la stratégie. Qui plus est, il est disponible sur Linux sans DRM. L'investissement demandé est rapidement couvert devant la qualité du jeu :) . Ce dernier est sorti en version A14 il y a quelques jours.

Malheureusement, je ne parvenais plus à le lancer dans cette version.

Heureusement, quelqu'un a trouvé l'origine de la solution. Il s'agit d'un bug d'unity 3d (le moteur du jeu), qui est facile à résoudre en ajoutant l'option "-force-opengl" au lanceur.

Le fichier start_Rimworld.sh devient alors :

#!/bin/bash
#Launcher for the Linux version of RimWorld

# cd into the directory containing this script
SCRIPT=$(readlink -f "$0")
DIR=$(dirname "$SCRIPT")
cd "$DIR"

#Getting game executable name.
GAMEFILE=`ls | egrep x86$`

#Checking if OS is 32 or 64 bits and adjusting the game executable name accordingly.
OSVERSION=`uname -m`
if [[ $OSVERSION == "x86_64" ]]
    then GAMEFILE=${GAMEFILE}_64
fi

#Puts the game executable as... executable if not the case.
if [ ! -x $GAMEFILE ]
    then chmod +x $GAMEFILE
fi

#If this is a dev version, we want to activate logs.
#if [[ $GAMEFILE == *Dev* ]]
#    then LOG="-logfile /tmp/rimworld_log"
#    else LOG=""
#fi

#We always want to activate logs
LOG="-logfile /tmp/rimworld_log"

#Locale resetting (important for Ubuntu players who are not native speakers of English) and launching the game.
LC_ALL=C ./$GAMEFILE $LOG -force-opengl

Sinon, c'est l'été, et les vacances du web pour moi. Ça fait un bien fou un retour aux sources, loin des trolls. :)

C'est les vacances! Alors pour ne pas tout oublier, et pour s'occuper au cours des transports pour trouver/déménager votre nouvel appart à 3h de chez vous suite aux mutations, vous avez chemspeed :

Le but du jeu? Faire le plus grand score.
Pour gagner des points, il faut écrire le nom de l'élément avant qu'il ne soit tombé hors de l'écran. Attention aux accents :)

Le code du jeu est toujours disponible en affichant le code source de la page où en allant directement ici. J'ai utilisé phaser qui décidément me plaît beaucoup :)

Amusez-vous bien :)

@Starsheep : t'as de nouveaux scores à battre ;)

On me dit que je suis un gros gamin. Peut-être parce que j'ai encore le sourire espiègle d'un enfant? Ou bien parce que j'adore jouer?
Non, c'est certainement parce que je suis mort de rire si mon voisin largue une caisse.
Trêve de subtilités, tout ça pour dire que j'apprécie les jeux en général, que ce soit de plateau ou les jeux vidéos. Et puisque c'est la mode chez les blogueurs d'en parler (woooh, le backlink trop bien caché!), je me lance.
Quitte à en parler, autant que ce soit des jeux qui tournent sur nos systèmes libres, et des jeux libres autant que possible. Voici donc mes 6 jeux favoris :

Les jeux à longues parties
Quand je dis "longue partie", ça dépend comment vous jouez. Oui, car les jeux suivants ont un point commun : ils peuvent s'avérer très difficiles, et très méchants avec vous.

Un des jeux les plus connu est certainement wesnoth. C'est pour moi LE jeu de stratégie dans un univers médiéval-fantasy. La possibilité de jouer en multijoueur augmente nettement la durée de vie du jeu.

Dungeon Crawl Stone Soup est un roguelike passionnant. Vous parcourez les sombres tunnels d'un donjon afin d'en extraire un orbe. Entre RPG et stratégie, ce que j'apprécie le plus dans ce jeu est d'avoir des nouveaux niveaux à chaque partie puisqu'ils sont générés aléatoirement. On peut même croiser les fantômes des anciens personnages joués. J'y joue encore de temps en temps et découvre tojours de nouvelles choses.

Il y a l'excellent Rimworld, jeu qui vous raconte une histoire. Ce jeu n'est pas libre mais est distribué sans DRM.
Vous devez dans ce dernier aider des colons récemment échoués sur une planète à survivre. L'intelligence artificielle se chargera d'ajouter des événements à surmonter (ou pas). Ce jeu est riche, très riche, drôle, et représente un de mes favoris.

Les parties rapides
Pour se détendre avec de petites parties délirantes, on peut jouer à teeworlds

Ou bien à hedgewars, un worms-like :

Ou au très rapide mais plus sérieux xonotic

En non-libre, mais sans DRM, on trouve Rogue Legacy. Vous parcourez un donjon, mais comme vous êtes un peu nul, vous mourrez souvent. À chaque partie, c'est un de vos descendant que vous incarnez, avec ses petites particularités toujours très drôles... L'argent léguée leur permet d'acehter des améliorations afin de parvenir à la fin du donjon. Très drôle!

Les joueurs voudront certainement jeter un oeil à ./playit (coucou vvv22!) pour installer leur jeux, ainsi qu'à playonlinux sans parler de steam.

Je suis obligé de faire un petit billet pour relayer cette information de la plus haute importance : rimworld est désormais disponible en version alpha13.


Pour rappel, il s'agit d'un jeu où l'intelligence artificielle va raconter l'histoire de colons récemment échoués sur une planète. Il est disponible sur toutes les plateformes. Ce jeu est absolument excellent, si vous ne le connaissez pas, courrez l'acheter!

Voici la vidéo de présentation des nouveautés par le développeur principal :


Bon amusement!