Rendez-vous sur Arrakis

C'est lorsque nous croyons savoir quelque chose qu'il faut justement réfléchir un peu plus profondément. F. Herbert

Fin de nos libertés fondamentales!

Fin de nos libertés fondamentales! La France fait aujourd'hui le premier pas vers une dictature en s'équipant d'un système de surveillance généralisée que la STASI aurait accueilli à bras ouverts. Malgré les montées aux créneaux de nombreuses associations (la quadrature du net, Amnesty international, le syndicat de la magistrature…) et même du Comité des droits de l’Homme de l’ONU, donc pas n’importe qui, la loi renseignement a été validée ce matin par le Conseil Constitutionnel. Pourquoi cette loi me plonge dans un désarroi total ?


Suis-je suspect ? Non, mais en collectant autant d’informations sur moi que la loi renseignement en décide alors je le deviens. Si on connaît suffisamment les faits et gestes d’une personne on peut faire dire à ces données ce que l’on veut pour accréditer n’importe quelle thèse : le meilleur des mensonges n’est-il pas celui entouré de vérités ?
« Les peuples ne devraient pas avoir peur de leurs gouvernements. Les gouvernements devraient avoir peur du peuple. »
Comment en est-on arrivé là ? Je suppose en partie à cause de l'indifférence de la majorité d'entre nous. La liberté, nous l'av(i)ons. Nous devons rester vigilants si nous ne voulons pas perdre ce qui a été si chèrement payé.
Quelle solutions devant ce désastre ? Chiffrer vos échanges et vos données (tuto de korben).

Un citoyen qui pleure la démocratie aujourd’hui.



Article écrit en grande partie grâce à la conférence de Julien Vaubourg : Je n’ai rien à cacher.


Note : Cet article m'a été envoyé par un ami. La majeure partie du contenu est donc de sa propre création. Un grand merci à toi, cher citoyen qui pleure la démocratie.

le 28/07/2015 à 02:44:35, arpinux a dit :

coucou :)
j'ai commencé à écrire un commentaire, mais c'était trop long... du coup, je t'ai répondu http://arpinux.org/home/article16 :P

merci pour ton post.
++
arp

le 28/07/2015 à 13:18:56, mathias a dit :

Hello !

Moi c'est avec un certain plaisir cynique que je vois arriver cette nouvelle loi "alakon". Je suis très heureux car elle a permis de pousser les "IT" à se sentir concerner par la question démocratique, et ça, c'était pas gagné.
Alors oui c'est liberticide, oui c'est anti-démocratique mais peut-être que c'est ce qu'il fallait pour que les gens commencent enfin à se sentir concernés par ce qu'il se passe à l'AN/sénat et cie.

Parce-que l'homme est un animal social, parce-que la société n'est rien sans politique: il est grand temps que le citoyen arrête de s'abrutir en mettant sa petite enveloppe dans l'urne mais reprenne en main son destin.

Amicalement,


Mathias