Rendez-vous sur Arrakis

C'est lorsque nous croyons savoir quelque chose qu'il faut justement réfléchir un peu plus profondément. F. Herbert

Pourquoi on arrête de penser quand on entend laïcité

Ce soir, réunion sur la laïcité et l'école.
Un philosophe de profession propose à l'assemblée une définition.
Très vite, il n'est plus question d'ouverture aux autres, mais d'uniformisation.

Il n'y a qu'à moi à qui ça rappelle les uniformes à l'école? À qui ça évoque The wall de Pink Floyd?

Puis ça dérive. Ne pas manger comme tout le monde à la cantine devient une impolitesse, un manque d'humanité pendant ce moment fort. Le sous-entendu est flagrant au sujet du porc. Quid des végétariens? Quid des fanatiques du “sans-gluten”?

Ensuite, on parle de voile. Un mère déclare qu'elle refuserait de confier son enfant à une femme voilée qui accompagnerait la classe à la piscine.

Pourquoi personne ne dit rien?

Peu de mélange culturel dans la salle.

Pourquoi certains applaudissent?

Soyons tous pareil, ça fait moins peur.

Je ne comprend pas tellement de choses.

En quoi ça dérange que mon voisin de table mange autre chose que moi? Il ne m'insulte pourtant pas.
En quoi ça me dérange de rencontrer quelqu'un d'habillé différemment? C'est intéressant, d'autres goûts, d'autres couleurs. On découvre, on apprend. Ça ne m'insulte pas, ne me met pas en danger.
Et en fait, en quoi une tenue traditionnelle est si différente d'un sweat avec “Nike” écrit en gros dessus?
Pourquoi une croix au bout d'une chaîne est plus ostentatoire qu'un logo de pomme croquée derrière un téléphone?
Qu'est-ce qui rend une kippa plus perturbante qu'un autocollant sur la vitre arrière de la voiture avec un slogan?

Doit-on apprendre à nos enfants à l'école à ignorer ce qui est différent, à faire comme si les autres religions que la notre n'existaient pas? Nos enfants doivent-ils penser que ce qui est différent est mal, puisque c'est interdit?

Pourquoi n'apprenons-nous pas à écouter et découvrir pour se faire sa propre opinion ensuite. Sommes-nous devenus incapables de penser et réfléchir?

La peur et l'ignorance conduisent à des extrêmes tellement éloignées de l'humanité. C'est pourtant la variété qui nous a permis de rester une espèce vivante.


Dégoût.

Inquiétude.

Colère.
Merde! Réfléchissez!

le 23/09/2015 à 10:58:17, arpinux a dit :

comme je compatis.
j'ai la chance de pratiquer l'ief, mais oui, c'est une horreur de voir qu'en partant de bonnes intentions, on en arrive à 'tout le monde est blanc et catholique" assez rapidement..

la laïcité, qui devait être la suite logique de l'abolition des privilèges et de la main mise du clergé sur les populations, est devenu un autre instrument de contrôle et d'uniformisation comme tu le fais remarquer.

coup de gueule bis !!

le 23/09/2015 à 11:41:09, Thuban a dit :

Comment peut-on espérer construire un monde meilleur si on n'apprend pas à nos enfants à apprécier les différences et de s'en enrichir?
ief ou non, c'est un débat qui prend place autour de l'école, mais qui je le crains est plus vaste que ça : ça reflète un mode de pensée qui se répand de plus en plus actuellement.
Et que l'on ne me parle pas de "je suis tolérant". Utiliser ce mot, c'est déjà dire que quelque chose nous dérange.

merci pour ton petit mot arpi :)

le 23/09/2015 à 22:30:20, Trefix a dit :

Je suis tolérant :D
J'ai quand même du mal avec les fachos, les cathos, les intégristes de tous poils et OUI la diversité est une richesse qui a le gros défaut de ne pas abonder dans le sens de ces empêcheurs de vivre en paix.
Allez, un Brassens pour te remettre de tes émotions :
https://m.youtube.com/watch?v=SSidr-gXPSc
Et merci de savoir t'indigner quand tu croises la "bien-pensant-ce", sans doute le plus grand mal de ce début de siècle ;)

le 24/09/2015 à 10:13:49, PoilÀGratter a dit :

"Ce soir, réunion sur la laïcité et l'école."
Manoeuvre maladroite d'intégration. Tu as de la chance, dans d'autres écoles, en fRance, tu aurais droit aussi à une initiation sur les belles valeurs que véhicule l'Église son message de paix et de tolérance. Moi, je n'ai plus aucune tolérance pour les religions, on ne devrait même plus avoir de vacances ou de jours fériés liés à des Pâques ou autres Noël.

"Il n'y a qu'à moi à qui ça rappelle les uniformes à l'école? À qui ça évoque The wall de Pink Floyd?"
Oui. Il y a bien souvent un même uniforme pour certaines entreprises, l'école (EN) te prépare avant tout à ça malgré les dénégations des profs, la citoyenneté se résumant à choisir un candidat quand c'est demandé. Dans d'autres écoles huppées, c'est déjà le cas, et ça forme... l'élite. Rien de choquant.

"Quid des végétariens? Quid des fanatiques du "sans-gluten"?"
Des emmerdeurs, comme tous les autres. La situation serait renversée, ils ne s'empêcheront absolument pas de casser ces assassins et les non-fragiles des boyaux. Comme ils le font déjà aujourd'hui.

"Pourquoi n'apprenons-nous pas à écouter et découvrir pour se faire sa propre opinion ensuite. Sommes-nous devenus incapables de penser et réfléchir?"
Justement, c'est en y réfléchissant et se cultivant qu'on s'aperçoit que l'enfer, c'est bien les autres. Quand on n'est pas équipé pour ça, on est embrigadé par ces autres (voire l'élite évoquée supra) pour suivre exactement le même mouvement.

"La peur et l'ignorance conduisent à des extrêmes tellement éloignées de l'humanité. C'est pourtant la variété qui nous a permis de rester une espèce vivante."
L'humanité d'aujourd'hui est bâtie sur la peur et l'ignorance, c'est sa force. C'est elle qui permet de juguler les foules pour éviter qu'elles ne parte dans tous les sens et qu'aucun grand projet de société n'aboutisse. La variété n'étant que l'autre nom d'un vivier humain où puiser tôt ou tard le groupe sur qui taper dessus quand les choses tournent mal, et ça repartira après pour un tour.


En gros: soit heureux de te sentir éclairé face à ce paquet de cons, tu les motives à faire ce qu'on leur dit de faire et tout va bien.

le 24/09/2015 à 16:27:23, Thuban a dit :

@Trefix : Ah, Brassens. Merci :)

@PoilÀGratter : Les autres écoles qui parleraient des valeurs de l'église sont nécessairement privées. Je n'en parle même pas!

Moi, je n'ai plus aucune tolérance pour les religions, on ne devrait même plus avoir de vacances ou de jours fériés liés à des Pâques ou autres Noël.

D'accord pour les jours fériés. Par contre, je ne serais pas aussi catégorique sur les religions. Comme dans tout, il y a du bon et du moins bon. Je reste persuadé que ça aide des personnes autant que ça en meurtrit d'autres.

Il y a bien souvent un même uniforme pour certaines entreprises

C'est reconnaître qu'on a échoué à s'ouvrir aux autres et à leur différences.

soit heureux de te sentir éclairé face à ce paquet de cons

Comme Alexandre Astier le dit si bien dans Kaamelott, la lumière, si c'est pour la garder pour soi, ça n'a aucun intérêt.

le 24/09/2015 à 17:56:12, qwerty a dit :

La laïcité, c’est pas le devoir réserve et de neutralité de du public ? Et de ce fait, doit tolérer, tant que cela respecte la sécurité d’autrui, les différentes croyances ? Bon, certes, je suis dans une approche multi-culturalisme, pensant que chacune peut nous apporter des choses intéressantes. Et de ce fait, je propose sérieusement, dans un devoir de neutralité, augmenter le nombres de jours fériés pour prendre en compte tout les cultes en vigueur sur le territoire :-)

le 24/09/2015 à 20:00:33, Thuban a dit :

@qwerty : En fait, la définition de laïcité se définit par rapport à ce qui est autorisé dans le cadre de la loi. Autant dire que c'est relatif aux interprétations ce cadre. C'est là que la fête commence...

le 25/09/2015 à 15:13:12, PoilÀGratter a dit :

"C'est reconnaître qu'on a échoué à s'ouvrir aux autres et à leur différences."
C'est le principe de fonctionnement d'une société hiérarchisée: maintien des structures et de sa force en place, maintient de ses codes "fermés". L'ouverture, c'est bon pour une frange d'individus éclairés qui croit toujours qu'un jour meilleurs est possible à coté - c'est toujours maîtrisable. Nul échec, nulle réussite... le parfait conservatisme. Tout va bien.

"Comme Alexandre Astier le dit si bien dans Kaamelott, la lumière, si c'est pour la garder pour soi, ça n'a aucun intérêt."
Wouah ! Hum... Bon, quand on voit ce que certains ont fait des Lumières, autant éviter de partager avec le premier venu. Quitte à ce qu'il se prenne le pied dans le lit. :-)
Pour dire simplement, qu'il faut prendre sur soit et se rendre à l'évidence: tu ne changeras rien de tout ça, c'est foutu. Fait ce qui est le plus en accord avec tes principes pour ton propre équilibre, prend davantage plaisir du temps qu'il te reste sans penser ou te tourmenter à ça, le temps nous est désormais compté.

le 25/09/2015 à 16:50:15, Thuban a dit :

@PoilÀGratter : Je ne suis pas encore assez pessimiste pour faire preuve d'un tel égoïsme. Je ne crois pas qu'on puisse trouver son équilibre au détriment d'autrui. Certains y arrivent peut-être. Je les plains.

le 29/09/2015 à 09:13:32, PoilÀGratter a dit :

"Je ne suis pas encore assez pessimiste"
Ça viendra donc.  :-)
Courage !