site
header
Rendez-vous sur Arrakis
Le site perso d'un hacker libriste curieux crêpophile et étourdi

Apprendre à ne rien faire

C'est l'été, il fait beau, notre habitat naturel nous tend les bras. Nous pouvons tous profiter de beaux paysages, de promenades en forêt, du bruit des vagues, de l'air pur de la montagne... Pourtant, j'ai l'impression de voir une majorité de personnes envoutées par leur "smart"phone.

Non, ne me dîtes pas que c'est pour jouer à pokémon go. Le problème était déjà là bien avant. Oui, car il s'agit bien à mon avis, d'un problème actuel ou à venir.

Prenons l'exemple d'une famille qui s'installe au cinéma dans le rang juste devant. Il reste quelques minutes avant le début des bandes annonces, tout le monde s'installe calmement, le papa et la maman d'un côté, les 3 enfants de l'autre. On imagine habituellement ces derniers piailler pour quelques bonbons, voire se chamailler gentiment (?). Une fois chacun servi, on commence à évoquer quelques souvenirs de films précédemment vus, d'anecdotes. On échange ses préférences et ses goûts, jusqu'au moment où les lumières s'éteignent pour accueillir Le Petit Mineur.


Vous l'entendez la petite musique?

Mais non, ça, c'était avant. Maintenant, chaque membre de la famille, des parents aux enfants, est figé sur son smartphone. Personne ne parle. Isolés dans une bulle virtuelle, les humains d'une même famille s'appliquent avec le plus grand soin à s'ignorer mutuellement.


extrait de black mirror, une série à voir

Le moindre petit moment de nos vies où "nous n'avons rien à faire" est un prétexte pour sortir le petit écran de notre poche. Dans le bus, dans une salle d'attente, en conduisant (les cons) et même aux toilettes!

Puisque c'est les vacances, je ne peux m'empêcher de penser aux trajets en voiture. Si si, vous savez, ces si longs voyages avec monsieur qui râle après les autres (du calme, c'est les vacances), madame qui étend ses jambes au-dessus de la boite à gants (histoire de gagner une séance de contorsion surprise si l'airbag se déclenche), et les enfants qui se chamaillent derrière. Alors pour avoir la paix, on leur refile une tablette ou un smartphone avec un dessin animé. Bon, une fois, je ne dis pas, mais pour tout le trajet?

C'est là qu'est le problème : nous ne savons plus nous ennuyer. Pire, on apprend à nos enfants que chaque seconde à ne rien faire est du gâchis. Le moindre instant "perdu" nous agace, et d'impatients nous devenons insupportables. Comment réagirons-nous si un jour les réseaux sont fermés? Quelle sera notre réaction lorsque la batterie sera à plat? Un fumeur en manque s'en sortira peut-être mieux.

Pourtant, s'ennuyer, en particulier lorsqu'on est un enfant, c'est important. On peut laisser son esprit rêver, mais aussi et surtout réfléchir. L'imagination se développe. Ça améliore la capacité à se concentrer, nous en avons tous besoin. On se laisse même aller à l'introspection. Bref, on médite.

Avons-nous peur finalement de se retrouver face à soi-même, seul avec soi?

Il semblerait que ce comportement s'explique en partie par le fait que dans nos sociétés, nous cachons la mort, pourtant inévitable. Cela nous pousserait à optimiser chaque seconde de notre "capital de vie", afin d'avoir un bilan positif au final. Je ne suis pas encore convaincu, c'est pourquoi je compte sur mon cher JB pour mettre en commentaire le lien vers la vidéo d'Etienne Klein qui explique ça certainement tellement mieux que moi. ☺

En attendant, par pitié, laissez les enfants s'ennuyer en voiture. Essayez de vous passer de téléphone juste pour voir, et dites-moi si cela vous aide à organiser vos pensées.

le 18/08/2016 à 13:38:25, arp a dit :

la glande, ya kca dvrai ! en mode sms même ! tu vois comme je participe ?! :D

et oui, l'avaleur d'âmes n'est plus le Grand Cthulhu ... c'est l'ibad maintenant :/

profitez bien du peu de glandouille qu'il vous reste avant la rentrée, bis@++ :)

le 18/08/2016 à 14:41:59, thuban a dit :

@arp : l'ipad, pas l'ibad, gros vilain :P
Yep, glandouille un peu mais pas trop, il faut se préparer quand même :)

Bis ;)

le 18/08/2016 à 17:04:27, 22Decembre a dit :

Pourtant, s'ennuyer, en particulier lorsqu'on est un enfant, c'est important. On peut laisser son esprit rêver, mais aussi et surtout réfléchir.


T'as jamais eu l'occasion de VRAIMENT t'ennuyer et reflechir j'ai l'impression. Moi tu vois, y a un moment où je turbines des méninges à fond : la nuit. Je dors très mal, donc du coup, je penses à toutes sortes de conneries. Et donc du coup, je ressasse. Toutes les merdes qui me sont arrivé, ou toutes les reflexions les plus tordues qui me passent par la tête, tout ce que j'ai pû lire dans les journaux. Et ce qui ressors, c'est surtout le côté négatif.

Donc la réflexion, oui, si tu sais t'arrêter. Si tu sais faire pause. Si tu sais mettre une barrière face à tout ce que le monde, les gens, la société t'envoie et t'enjoins de faire, croire, penser...

le 18/08/2016 à 17:25:01, thuban a dit :

@22Decembre : Si si, je connais l'ennui et l'introspection.
C'est un exercice que de pouvoir réfléchir sans se prendre la tête.
Selon le vécu de chacun, du négatif peut alors en découler. Mais si on doit s'arrêter de penser en étant toujours actif (par le travail, le sport ou je ne sais quel activité), ou bien encore par d'autres moyens et substances, ce n'est qu'éviter un mal-être qui finira toujours par revenir à la charge, en particulier la nuit.

le 18/08/2016 à 22:47:26, bendia a dit :

@arp : t'as le temps de glander en plus de tout ce que tu fais ? Le monde est vraiment trop injuste ô

le 18/08/2016 à 23:03:30, arno a dit :

apprendre à ne rien faire... c'est pas facile !! car on est toujours en activité minimale, ne serait-ce que le cerveau qui turbine, les idées qui circulent.... mais je partage cette idée et j'essaye aussi de le promouvoir auprès de mes enfants.

Surtout, depuis quelques temps, je cherche surtout à les inciter à être "monotâche" !! on a de plus en plus tendance à faire plusieurs choses en même temps: musique, ordi, enfants.... il faut essayer de bien faire une seule chose, se consacrer pleinement à cette tâche là; de façon à bien en profiter: ne rien faire d'autre que manger; ne rien faire d'autre que boire son café; ne rien faire d'autre que parler à ses amis.... car je pense que l'on s'épuise pas mal dans la multiactivité...

le 18/08/2016 à 23:57:02, thuban a dit :

@arno : D'autant plus que notre cerveau n'est pas multi-tâches. Ou plus exactement, on peut faire plusieurs choses à la fois parce que le cerveau passe très rapidement d'une activité à une autre, mais jamais les deux en même temps.
Les humains ne sont pas équipés de processeurs multi-coeurs :D

le 19/08/2016 à 09:27:28, sogal a dit :

Salut, j'aime bien cet article. Évidemment, nous sommes plusieurs ici à partager le même constat mais je m'interroge sur la cause.
Est-ce l'apparition massive de ces appareils qui coupent les gens les uns des autres, ou ne sont-ils qu'un prétexte pour éviter le contact, le partage, pour éviter de remarquer qu'on est pareil et satisfaire ainsi un besoin d'individualisme croissant ?

Pour ce qui est de l'activité du cerveau elle est variablement intense selon les gens,mais il existe de exercices mentaux pour se ménager des instants de repos. Après un effort physique, nous étirons et reposons notre corps, ça paraît logique mais nous n'avons pas les mêmes réflexes avec notre esprit, notre cerveau, nos pensées. Quelques minutes de méditation* par jour suffisent pour se détendre un peu de ce côté là.

* : rien de religieux ou d'ésotérique, juste un moment durant lequel on se pose et on "regarde" comment nos pensées se font, passent et s'en vont. C'est comme une coupe de champagne : le fait de l'avoir servie agitent les bulles qui remontent vers la surface. Si on laisse la coupe au calme, au bout d'un moment il n'y aura plus de bulles, c'est la tranquillité, le repos :)

le 19/08/2016 à 13:22:58, JB a dit :

Le film dont est tiré l'entretien avec Étienne Klein: "Tout s'accélère" n'est pas encore disponible en téléchargement légal. Voici le lien vers le site du documentaire: http://toutsaccelere.com/ et un très (très) court extrait d'Étienne Klein: https://www.youtube.com/watch?v=0CM3l_Pb7Mc
Le film est sorti en France, en salle, au mois d'avril. Fin septembre il arrivera dans les cinémas Belges et Suisses.

le 19/08/2016 à 14:41:42, thuban a dit :

@JB : Merci mon coco! ☺

le 30/08/2016 à 23:44:12, dYp a dit :

salut,
vu la bande d'acharnés que vous êtes, faire l'éloge de la glande ! :D

le 30/08/2016 à 23:52:23, thuban a dit :

@dYp : Le tout est de savoir glander avec classe! 😋